Celui qui vous fait ETRE cavalier

Je suis pas mal de gens différents sur les réseaux sociaux, et souvent je tombe sur des posts de cavaliers néophytes en dressage avec lesquels certains professionnels sautent les étapes, parfois en les faisant piaffer lors d’un premier stage. Je me retrouve alors perplexe devant mon écran; je reste songeuse quant à la manière qu’ont ces gens de transformer d’authentiques exercices de Haute Ecole – destinés à améliorer la disponibilité mentale, la locomotion et l’équilibre du cheval – en simple tricks.

De fil en aiguille, j’en viens à ce que je cherche, moi, quand je vais voir un professionnel. Et j’y trouve un fossé en deux types d’enseignants : ceux qui vont vous faire faire, et ceux qui vont vous faire être.

Le premier type a tout compris pour empiler les clients: ne pas remettre en question l’amour-propre de la personne, lui fournir quelque chose de visuel, de quoi dire « regardez ce que j’ai appris à mon cheval ce week-end! » et ne pas appuyer là où ça fait mal.
Le second va vous regarder. Vraiment. Et, souvent, va pointer du doigt des choses profondes qui vont véritablement changer votre rapport au cheval et votre équitation. Cet enseignant ne vous considère pas comme un client, mais comme un élève. Cela implique une progression sur le long terme, une bienveillance et un intérêt qui font toute la différence.
Cela ne veut pas dire que vous n’aurez jamais d’observables de votre travail; juste que l’échelle de progression sera respectée et que vous serez imprégné de ce qu’il faut pour être bon cavalier.

12540742_940840669335747_1021205491341708011_n
Virginie Bernhard, la première à m’avoir rappelé d’être avec les chevaux, avec Quirinal.

En discutant avec des amis, je réalise petit à petit le nombre de personnes qui veulent arriver à leurs fins équestres sans une once de travail sur elles mêmes. J’ai un scoop pour vous: ce que vous êtes, vos peurs, vos limites physiques et mentales, vos colères, tout ça va influencer votre pratique équestre et un bon enseignant 1-le voit et 2-se DOIT de poser le doigt dessus. Avec tact, bien entendu.

Je fuis les personnes qui ne veulent que m’apprendre à faire, et je cherche celles qui peuvent me faire travailler sur qui je suis quand cela s’impose.
Et ce n’est pas la solution de facilité; vous ne sortirez pas après 3 cours persuadé d’avoir transformé votre bourrique en cheval de Haute-Ecole. Par contre, vous en sortirez en ayant fait quelques pas vers l’image d’un cavalier centré en harmonie avec son cheval; quelques pas que la majorité des gens ne verront probablement pas, certes.
Cherchez les professeurs qui vont vous révéler.

DSC_0731.JPG
Et puis, bien sûr souvent les professeurs, ce sont les chevaux. Ici avec la belle Guapa.

3 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. horseshints dit :

    Une réflexion que vous n’êtes pas seule à vous faire mais effectivement.. quand le Maître touche à l’homme alors, souvent, l’homme fuit. Merci pour cet article !

    J'aime

  2. fizzy.horse dit :

    Très bon article, c’est exactement ça !
    J’ai été moi-même enseignante et je prônais le savoir-être plutôt que le savoir-faire. Mais comme le dit si justement Horseshints, quand on touche à l’homme, il fuit.
    Pas simple, il faut quand même gagner sa vie. J’ai donc organisé mes cours. Dans certains, il y avait des élèves et dans d’autres, des clients !

    Aimé par 1 personne

  3. feuliane dit :

    Un très bon article qui reflète la vérité. Je suis plus une adepte de « ceux qui vont vous faire être ». Il est plus intéressant d’apprendre sur soi et sa relation avec son cheval, qu’un petit « tour ». 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s