Deux jours chez Gina Pitti

Ça faisait des mois que j’attendais de pouvoir enfin retourner chez Gina avec Rio, et enfin, un an et demi après avoir quitté les écuries à la fin de mon stage d’un an, nous avons foulé à nouveau le sable du Berlion ensemble.

Nous y sommes allés pour assister à un stage Dressage et Posture. Je voulais travailler sur ma position pour aborder cette problématique de douleurs dorsales récurrentes, ainsi qu’avoir un retour de Gina sur le travail que j’avais continué en autonomie depuis mon départ du Berlion.

Je parlerais assez peu des passages autres élèves, j’estime que ce n’est pas à moi de publier cela. Cependant, assister aux cours des autres participants a encore une fois été hyper instructif et m’a permis aussi de voir si les directions dans lesquelles j’aurais eu tendance à partir face à telle ou telle problématique étaient bonnes. Gina étant également très pédagogue, c’était très intéressant pour moi de voir la manière dont elle transmet les choses ; ce sont de bonnes piqûres de rappel.

14914908_678652195624787_2146882599_n-1
Mon petit cheval magique !

 

Rio était un peu tendu lors du premier cours, et j’ai eu tendance à demander un peu trop compte tenu de son état d’esprit. Gina m’a donc tout de suite conseillé de laisser le rassemblé de côté et de partir sur nos gammes d’exercices plus basiques, afin de le relaxer. Des choses très simples, du pli, de l’épaule en dedans, de l’extension sur le cercle … Rio se relâche vite.

Nous axons la première séance sur du travail postural ; je me crée des grosses tensions lombaires à cheval, et j’avais du mal à trouver les solutions seule. Nous retravaillons la stabilité de mes appuis, notamment au trot enlevé, et le relâchement de mon dos. C’est encore difficile pour moi de me relâcher inconsciemment, j’ai vite peur de me faire mal. Au lieu de penser « j’ai peur d’avoir mal », Gina m’enjoint à penser « je cherche le confort » … Ce sont les petites choses qui changent tout. D’ailleurs, une fois que je suis à l’aise dans ma posture, Rio se redresse et se relâche de lui même.

 

14972036_678652875624719_1566644459_n.jpg
On le sent le « je vais me faire mal si je m’assois », là ? Je n’ai pas de photo de la fin du stage, mais j’ai vite été plus encline à m’asseoir et à me laisser aller.

 

Je réalise qu’il faut vraiment que je sois plus constante au sujet de ma posture lorsque je suis seule ; c’est quelque chose de difficile, donc j’ai tendance à mettre ça de côté … Alors que je sais que c’est la base de tout, je n’ai vraiment aucune excuse ! Être toujours la même dans quelle que soit la demande, que ce soit du galop, du piaffer, du trot, du reculé … garder le même le relâchement … et faire passer cette conscience de mon corps en premier, toujours. Je sens que j’ai encore pas mal de choses à digérer de ce côté là pour pleinement profiter de toutes les informations que j’ai reçues.

Nous avons également travaillé sur le fait de trouver ma stabilité au galop tout en gardant un équilibre constant, dans l’axe de mon cheval et de mon bassin. J’ai tendance à trouver la stabilité sur mon ischion intérieur, en le vissant fort dans la selle et en tournant fort la tête vers l’intérieur ; du coup je déséquilibre mon cheval et je me crée des tensions. Il faut que je me pousse à rester verticale et à laisser passer le mouvement librement entre mes jambes.

 

14914695_678652892291384_519127499_n.jpg
En main, c’eût été mieux … Mais le mouvement est harmonieux !

 

Nous avons également revu des choses un peu plus techniques. J’avais besoin de l’avis de Gina sur le piaffer de Rio, qui était beaucoup plus relâché, mais qui présentait du coup moins d’élévation qu’avant. C’est plutôt positif, mais il faut que je retravaille la réactivité, notamment dans les transitions reculé-trot … Gina a cependant trouvé Rio bien plus tranquille dans le rassembler, lui qui avait très facilement tendance à se fâcher lorsqu’il mobilisait ses forces dans la rectitude. Elle m’a conseillé de travailler le reculé à gauche dans une légère épaule en dedans ; autrefois, ce genre d’exercice, qui lui demande beaucoup, l’aurait fait sérieusement chauffer. Il ne se crispe d’ailleurs presque plus jamais dans la bouche comme il pouvait le faire, mais présente une jolie bouche mobile dans le rassembler.

 

Il faut que je garde plein de mémos dans ma tête … voilà une petite partie, en vrac, de ce qu’il faut que je me souvienne à cheval :

  • Ramener mon talon gauche sous ma fesse.
  • Rester constante dans la posture et dans mon relâchement, peu importe ce que je demande à mon cheval.
  • Laisser passer le mouvement entre mes jambes, comme une rivière sous un pont.
  • Effectuer plus de descentes de main ; Rio sait se tenir seul, je dois lui laisser plus d’autonomie.
  • Trouver mon confort dans la verticalité, ouvrir ma cage thoracique, relâcher mes épaules et les recentrer au dessus de mon bassin.
  • Trouver le relâchement de mon dos par la stabilité de mes appuis.
  • Ne pas faire de kilomètres ; ce n’est pas indiqué avec Rio, qui manque de force pour rester longtemps dans le relâchement lors des exercices difficiles.
  • Ne pas le laisser s’endormir, en particulier au pas. C’est un cheval qui a tendance à s’économiser, je le sais, et j’ai tendance à l’oublier un peu parfois. Je dois aller chercher l’amplitude chez lui, qui a plutôt tendance à raccourcir ses foulées.

 

14937793_678652945624712_2039817914_n.jpg

 

Je ne vais pas réussir à écrire ici tout ce que le stage m’a apporté et tout ce que nous avons abordé, je n’ai pas la place (en tout cas, pas en un article). J’ai d’ailleurs oublié des choses au moment où j’écris, qui me reviendront en tête une fois à cheval.

J’ai été vraiment heureuse des retours de Gina, qui a validé le travail que j’ai effectué avec Rio en autonomie. Elle a trouvé que son rapport à la main s’était amélioré, qu’il était plus calme dans la difficulté, qu’il était plus relâché dans son galop. C’est agréable et rassurant d’entendre que seule, j’arrive à garder un bon cap. Je quitte ce stage avec de super pistes de travail et j’ai du pain sur la planche !

 

Photographies par Laura Moulin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s