Le masticateur

Le masticateur est un outil que j’ai découvert par le biais de deux professionnelles auprès desquelles j’ai travaillé, comportementalistes et dresseuses. Il faut savoir également que certains écuyers d’antan utilisaient des mors à jouets hors du travail pour habituer les jeunes chevaux à l’embouchure et pour leur faire mobiliser la mâchoire, selon une idée semblable.

DSC04967.jpg

Le masticateur, au look à peu près aussi barbare que son nom, est un gros mors souple. Il permet au cavalier de décontracter la mâchoire de son cheval avant le travail en le faisant mâcher. Je ne pourrais pas lister toutes les zones qu’il peut relâcher car elles sont trop nombreuses, en voici cependant quelques unes, qui intéressent beaucoup les cavaliers :

  • Toute la zone de l’Axe Temporo-Mandibulaire (ATM) et, par extension, la nuque, souvent sujette à de nombreux blocages chez le cheval.
  • Les muscles reliés à la tête et à l’encolure, dont l’important muscle sterno-hyoïdien, qui relie la langue au sternum. La décontraction ne se limite donc pas à la tête et l’encolure mais descend jusqu’entre les épaules (et plus !).
  • Le mental du cheval. Le fait de mâcher/bailler envoie au cerveau des signaux de décontraction, vous permettant de commencer la séance sur de bonnes bases.

Il est tout particulièrement indiqué pour les chevaux stressés ou figés dans leur attitude, mais également ceux qui ont des tensions récurrentes dans la nuque. Il sera toujours bénéfique, même sur un cheval à priori détendu. Nous avons tous des tensions cachées.

J’ai fais moi-même l’expérience du rôle de la décontraction de la bouche dans la détente générale. J’ai subi il y a quelques années une période lors de laquelle j’ai déclenché des phobies sociales très marquées et handicapantes dans ma vie de tous les jours. J’étais – je suis – très sujette à l’anxiété. Lors de cette période, lorsque le stress montait, instinctivement, je prenais … un chewing-gum ! Il me faisait mobiliser ma mâchoire, et m’aidait à relâcher le nœud que j’avais dans la gorge. Évidemment, ce n’est pas un remède miracle, mais cela m’a aidé à supporter des situations que je n’aurais pas pu gérer sans.

DSC09778.JPG
La bouche joue un rôle important dans la décontraction générale

Rio, qui a tendance à crisper la nuque et la mâchoire, baille beaucoup lorsque je lui met. J’aime le laisser en liberté ou attaché très lâche lorsqu’il le porte, car il place sa tête et son encolure parfois en extension vers le bas, parfois très loin sur les côtés, pour défaire ses tensions.

Léo, nouveau dans la famille et ayant un passé assez dur avec le mors et le travail en général (s’enferme au contact du mors, claque des dents …), commence à bailler et à bien mâcher avec. Il commence à apprendre qu’il peut se détendre avec une embouchure.

Il est utilisable lors du travail à la longe pour quelques minutes. J’ai eu une expérience très positive avec un selle français en élevage, plein de tensions, avec des allures très piquées. En longe avec le masticateur, il portait son encolure vers l’avant et montait le garrot, en sortant des allures très aériennes : il pouvait dérouler les allures qu’il aurait dû avoir sans toutes ses crispations !

DSC04970

Pour fabriquer le vôtre, il vous faut :

  • 1 mors à anneaux droit d’au moins 135mm (il doit être trop grand pour votre cheval)
  • 13cm de manchon isolant pour tuyau en polyéthylène
  • Une bande auto-grippante sans colle
  • Un vieux montant de filet sans muserolle et sans têtière

Placez le manchon isolant autour de votre mors, puis enroulez votre bande auto-grippante autour de manière à recouvrir le manchon et le mors. N’hésitez pas à serrer un peu. N’utilisez pas toute la bande ; coupez la quand tout est recouvert.
Fixez le tout sur votre montant de filet.

Il n’est pas fait pour monter, mais à mettre au cheval quelques minutes au pansage ou lors du travail en longe. Le réglage se fait bien plus lâche qu’un mors de travail, il ne doit quasiment pas toucher les commissures.

 

Attention :
Si votre cheval est mal à l’aise avec, claque des dents, se bloque bouche fermée … Ne le forcez pas et ne transformez pas cet outil en élément anxiogène. Commencez par des exercices de décontraction de la langue (voir cet article de ma formatrice actuelle) et revenez-y quand votre cheval est plus habitué à mobiliser sa mâchoire.

Ne laissez pas ce mors plus de 5 minutes sur un cheval qui n’y est pas habitué. Cet exercice demande tout de même une certaine souplesse musculaire, les équidés raides peuvent avoir des courbatures et des raideurs s’ils le portent trop longtemps. Vous pourrez augmenter au fur et à mesure, en ne dépassant pas les 8-10 minutes.

C’est un outil facile à fabriquer et utile dans la décontraction avant le travail, mais pensez bien être à l’écoute de votre cheval, il vous dira, passé le premier inconfort dû à la surprise, si l’outil lui fait du bien.

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. MarieL dit :

    Intéressant… je ne connaissais pas du tout ! Merci.

    J'aime

  2. SDE dit :

    Dans son livre Soleyselle (1650), utilise le mastigadour (ancêtre du masticateur certainement) dans les actes vétérinaires :
    soit mors enveloppé de chiffons imbibés de médicaments, en mâchant le cheval suce le produit et l’avale.

    Soit cheval attaché aux piliers (dos à la mangeoire dans la stalle) avec une prescription de X heures selon l’affection diagnostiquée. Dans la médecine des Humeurs mâcher le mastigadour et saliver pouvait aider un cheval trop « humide » à excréter cet excès d’humeur qui entraînait un déséquilibre dans son corps et une propension aux maladies ou problèmes de comportement.

    Les grands dresseurs classiques utilisaient aussi le mastigadour (chevaux à l’attache) pour faire la bouche des jeunes chevaux, décontracter la mâchoire, etc.

    Invention qui revient au goût du jour semble t-il.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s